BeGes_icons_clean_Wahrenkorb-02BeGes_icons_clean_Wahrenkorb-02beges_P185beges_P185beges_P185
EIne Gruppe sitzt auf Stühlen und unterhält sich
eine Gruppe von Männern sitzt an einem Tisch einem Stuhlkreis
header10_slider
eine Gruppe von Frauen stehen in einer Runde und unterhalten sich
eine gruppe von Frauen sitzt auf einem grünen sofa
header1_slider

Agir ensemble pour une vie saine

Je bois un verre de vin chaque soir. Est-ce problématique ?

En principe cette quantité d’alcool ne pose pas de problème. Mais il y a des situations où même une petite quantité peut s’avérer de trop : par exemple lorsque vous conduisez, avant ou pendant le travail, durant une grossesse ou durant l’allaitement, parallèlement à la prise de médicaments, ou encore lorsque vous n’allez pas bien – soit physiquement soit moralement. Dans tous ces cas-là, il est préférable de renoncer à l’alcool.

...

Ma partenaire se fait du souci au sujet de ma consommation d’alcool. Qu’est-ce qui est raisonnable, à partir de combien est-ce dangereux ?

L’Office fédéral de la santé publique (OFSP) émet des recommandations en ce qui concerne l’usage modéré de l’alcool. Si vous voulez en savoir davantage sur votre propre consommation, vous trouverez sous http://www.mydrinkcontrol.ch/ un test à faire vous-même. Au cas où vos habitudes se situeraient du côté « dangereux » et que vous souhaitiez les modifier, nous pouvons vous proposez des consultations pour vous soutenir dans votre démarche.

...

Puis-je amener un membre de ma famille à arrêter de boire et de prendre de la drogue ?

On ne peut forcer personne à modifier son comportement par rapport à la consommation de produits. Ce qui compte, c’est que les membres de la famille soient là pour celui ou celle qui a un problème. Mais ils ne peuvent toutefois pas fournir à l’intéressé-e l’aide professionnelle nécessaire. Les conseillères et les conseillers de Santé bernoise apportent leur soutien tant aux personnes directement touchées qu’à leurs proches, pour toutes les questions relatives à la consommation problématique de substances, quelles qu’elles soient.

...

Je souhaite organiser une manifestation pour des parents issus de la migration : que dois-je prendre en compte pour la prise de contact et l’invitation ? Pouvez-vous m’aider ?

Notre offre comprend différentes prestations de soutien dans le domaine des compétences interculturelles, autrement dit, sur la manière dont vous pouvez collaborer efficacement avec des parents issus de la migration.

...

Pourquoi les compétences psychosociales jouent-elles un rôle préventif ?

Favoriser l’empathie et l’aptitude à répondre de manière constructive à des émotions difficiles constitue par exemple la base d’une prévention efficace de la violence. On peut également citer d’autres exemples, comme l’habileté dans les relatons interpersonnelles, l’empathie pour les autres, la capacité à résoudre des problèmes et à communiquer efficacement, qui constituent la base d’un comportement approprié à l’occasion des relations avec des enfants du même âge et d’un développement psychosocial sain de l’enfant. Par le biais de nos offres, nous aidons les écoles, familles, foyers, crèches ou associations à promouvoir les compétences psychosociales.

...

Pourquoi devrait-on investir dans le climat scolaire ?

Un nombre croissant d’études atteste l’utilité et les avantages d’une bonne communauté scolaire. On a noté les effets positifs d’une atmosphère favorable à l’apprentissage et exempte de peur sur les performances scolaires des élèves. De plus, il a été reconnu que le climat scolaire est un facteur de protection important pour les thèmes liés à la santé, comme la consommation de drogues, la violence, le harcèlement, la dépression ou la tendance suicidaire.

...

Je prends de temps en temps des somnifères – suis-je dépendant aux médicaments?

Il n’est malheureusement pas possible d’établir un diagnostic à distance. Mais, apparemment, vous avez des doutes et vous vous inquiétez à propos de votre consommation. Vous pouvez nous contacter pour une discussion d’information sans engagement. Nous aborderons ensemble vos questions et clarifierons vos besoins.

...

Dernièrement, dans notre foyer, nous avons vécu des explosions de violence de plus en plus importantes chez certains jeunes. Comment pouvons-nous y parer efficacement ?

Nous proposons des formations pour la prévention de la violence à l’occasion desquelles vos collaborateurs apprendront à quel niveau ils peuvent intervenir pour prévenir la violence de manière efficace et pourront évaluer les interventions requises dans le foyer. Nous adaptons notre offre à vos besoins et à votre situation – contactez-nous.

...

Notre commune a un problème de violence/vandalisme dans l’espace public. Quel soutien pouvez-vous nous proposer ?

Nous adaptons notre offre à vos besoins et à votre situation : nous vous fournissons des informations, vous accompagnons dans la planification et la mise en œuvre de mesures pour la prévention de la violence et du vandalisme. En cas de besoin, nous organisons et animons des « tables rondes » sur les thèmes d’actualité dans les communes. Contactez-nous – nous nous ferons un plaisir de vous présenter notre offre.

...

Nous avons un problème de harcèlement au sein de notre association. Que pouvons-nous faire ?

Vous souhaitez affronter le problème, c’est une bonne chose ! Le harcèlement touche l’ensemble des intervenants. Nous proposons plusieurs offres pour la promotion d’un climat positif ainsi que des offres pour la prévention du harcèlement dans les associations, les écoles ou les foyers. Prenez contact avec nous. Notre offre est gratuite et sera adaptée à votre situation.

...

Mes camarades de classe me harcèlent sur Facebook. Que puis-je faire ?

Adresse-toi à une personne de confiance dans ton école, par exemple un enseignant que tu apprécies et à qui tu fais confiance ou la travailleuse sociale en milieu scolaire, resp. le travailleur social en milieu scolaire.

...

Pourquoi la prévention du stress est-elle importante ? Pourquoi aborder ce thème dans mon école ? En fin de compte, nous sommes tous parfois stressés.

Un stress permanent affaibli les systèmes cardiovasculaire et immunitaire et des maladies psychiques ainsi que des addictions peuvent s’en suivre. Il est donc important d’apprendre à gérer les situations stressantes et de veiller à un équilibre entre stress et détente. Nous soutenons les parents, les enseignant-e-s ainsi que d’autres personnes de référence des aldolescent-e-s par le biais de diverses offres sur le thème du stress et de la gestion du stress.

...

J’ai des pensées suicidaires – pouvez-vous m’aider ?

Veuillez vous adresser directement à l’un des points de contact situés près de chez vous – ils peuvent vous aider. Vous trouverez les coordonnées ici.

...

Dans ma classe, un élève montre des signes de dépression : il se tient en retrait, est abattu et apathique. Comment réagir ?

Il faut prendre ces signes au sérieux. Cherchez assez tôt le dialogue avec l’élève concerné. Parlez-en également avec les autres enseignants et avec le travailleur social en milieu scolaire. En cas de besoin, faites intervenir un spécialiste. Nous vous soutenons dans le repérage et l’intervention précoces et vous conseillons aussi dans certains cas particuliers. Prenez contact avec nous.

...

Dans ma classe, j’ai observé des comportements sexuels abusifs entre certains élèves. Je ne suis pas sûr de la manière dont je peux aborder le thème en classe. Pouvez-vous m’aider ? Disposez-vous de médias d’éducation sexuelle sur ce thème ?

Dans les médiathèques de nos quatre centres régionaux, nous mettons à disposition une large offre de médias (matériel d’enseignement, DVD, jeux) en prêt. De plus, notre offre comprend la consultation par des pédagogues sexuels expérimentés. Ils vous conseillent et vous aident lors de la planification et de la mise en œuvre de sujets en lien avec l’éducation sexuelle pour des classes individuelles ou l’ensemble de l’école.

...

Lorsque j’aborde son comportement alimentaire - à mon sens préoccupant - mon fils élude la question. Pouvez-vous m’aider ?

Appelez-nous : vous pourrez parler de ce qui vous préoccupe au sujet du comportement alimentaire de votre fils avec un spécialiste.

...

Notre conseil de parents aimerait bénéficier d’une formation sur la gestion des MITIC. En proposez-vous ?

Oui, notre offre comprend la consultation et la formation des conseils de parents dans le domaine des MITIC. Nos manifestations ont pour objectif de vous montrer comment encourager l’éducation aux médias, de fournir des informations sur les opportunités et les risques des MITIC, d’aborder la compétence éducative des parents et de permettre l’échange avec d’autres parents. Contactez-nous, nous vous fournirons avec plaisir des informations complémentaires.

...

Le lien est rompu avec ma fille adolescente : elle passe trop de temps sur son portable et devant les jeux vidéos. L’école, les loisirs et les amis sont passés au second plan. Est-elle cyberdépendante ?

Il est normal que vous vous fassiez du souci à propos de la cyberconsommation de votre fille. Cherchez le dialogue avec elle et faites-lui part de vos craintes, fixez des limites, convenez de règles (périodes de la journée sans Internet) et maintenez un échange régulier. On parle notamment d’addiction lorsque des obligations importantes ne sont plus remplies au travail, à l’école ou à la maison. Dans ce cas, nous vous proposons de l’aide : contactez-nous.

...

Je passe beaucoup de temps au casino ou sur les sites de poker en ligne et mes dettes ne cessent d’augmenter. Suis-je dépendant au jeu ?

Il n’est pas possible d’établir un diagnostic à distance. Cependant, votre comportement de jeu a manifestement déjà entraîné de fortes dettes et vos craintes sont légitimes. Nous pouvons vous aider par le biais d’un bilan de votre comportement de jeu, mais aussi de séances de consultation et de thérapie. En cas de besoin, nous ferons intervenir la Berner Schuldberatung qui vous aidera à reprendre le contrôle de vos finances.

...

Mon compagnon consomme régulièrement de la cocaïne – je ne sais plus quoi faire. Pouvez-vous m’aider ?

Contactez-nous. Dans le cadre d’un premier entretien, nous pourrons déterminer ensemble ce dont vous avez besoin. Cela pourrait par exemple être utile de profiter de notre offre destinée aux proches des personnes concernées par l’addiction.

...

J’ai l’impression que ma fille adolescente fume trop de cannabis. Comment aborder le problème avec elle ?

Il est normal qu’en tant que parent vous vous fassiez du souci à propos de la consommation de cannabis de votre fille. Cherchez le dialogue avec elle et faites-lui part de vos craintes, convenez de règles et maintenez un échange régulier. Si votre fille se replie sur elle-même, se détourne de ses loisirs et intérêts, si tout finit par tourner autour du cannabis dans le cadre des loisirs et du cercle d’amis, si le travail/la formation en font les frais et les liens sociaux sont rompus, alors vos préoccupations sont légitimes. Dans ce cas, nous vous proposons de l’aide : contactez-nous et convenez d’un rendez-vous pour un entretien gratuit – celui-ci peut avoir lieu en présence ou non de votre fille.

...

Dans notre entreprise, certains apprentis fument des joints pendant les heures de travail. Comment devons-nous réagir ?

Nous pouvons vous aider par le biais des offres suivantes : d’une part, des spécialistes de l’intervention de crise du domaine consultation et thérapie se rendent dans la classe. D’autre part, d’entente avec l’enseignant-e, les jeunes présentant un comportement à risque peuvent être invités à participer à des entretiens structurés individuels ou de groupe. Des spécialistes de la prévention proposent en outre les cours BEinMOVE sur l’entretien motivationnel. Vous pourrez y apprendre à aborder leur comportement avec les jeunes, à maintenir le dialogue avec eux et à les motiver à changer de comportement. De plus, nous proposons aux institutions de formation professionnelle diverses offres pour le repérage et l’intervention précoces dans le cadre de situations à risque. Prenez contact avec nous.

...

J’aimerais réduire ma consommation de tabac, mais je n’y arrive pas seul. Pouvez-vous m’y aider ?

Nos spécialistes vous conseillent et vous accompagnent tout au long du processus vers une vie sans tabac. Nous proposons d’une part des consultations individuelles et d’autre part des entretiens pour les familles et les couples ainsi que des programmes de groupe. Vous ne savez pas quelle est l’offre qui vous convient le mieux ? Vous pouvez vous inscrire pour une discussion d’information sans engagement.

...

Combien de temps faut-il attendre pour obtenir un rendez-vous pour une consultation ? Mon supérieur menace de me licencier en raison de mon problème d’alcool.

Si vous avez besoin d’un rendez-vous rapidement, nos quatre centres de consultation (Berne, Thoune, Berthoud, Bienne) sont à votre disposition. Appelez et renseignez-vous sur les dates libres.

...

J’aimerais aborder le thème de l’alcool en classe avec mes élèves. Pouvez-vous mettre à ma disposition du matériel d’enseignement ou de bons ouvrages pédagogiques spécialisés ?

Il existe beaucoup de moyens d’aborder la prévention des dépendances à l’école: nous vous proposons une consultation gratuite en matière de prévention et vous aidons à planifier et mettre en œuvre des mesures de prévention. Par ailleurs, dans chacune de nos quatre médiathèques, nous disposons de matériel d’enseignement, d’ouvrages spécialisés, de médias électroniques et de jeux sur différents thèmes, notamment sur celui de l’alcool. Vous pouvez commander les médias en ligne et les emprunter gratuitement.

...

Une pensionnaire de notre établissement médico-social a un problème d’alcool – que pouvons-nous faire ?

Dans votre cas, seul un entretien permettra de déterminer la démarche appropriée. Parfois, un coup de téléphone est déjà suffisant. Contactez-nous – nos spécialistes expérimentés peuvent vous aider.

 

 

...

J’ai l’impression que mon collègue bois trop d’alcool. À qui puis-je m’adresser ?
J’aimerais simplement en savoir plus à ce sujet.

Contactez-nous pour une discussion d’information gratuite et sans engagement. Nous vous indiquerons les possibilités dont vous disposez et où se situent les limites.

...

Je me fais du souci par rapport à ma consommation de cocaïne. Puis-je venir vous trouver pour un simple entretien d’information, sans engagement, ou est-ce que je vais aussitôt être fiché et envoyé en clinique ?

Félicitations, vous avez osé faire le premier pas en vous adressant à un service spécialisé. Bien sûr que vous pouvez venir pour un entretien en toute liberté, vous aurez ainsi l’occasion de vous familiariser avec nous et nos offres de prestations. Nous sommes soumis au secret professionnel et pouvons vous assurer que nous prenons la confidentialité très au sérieux. Par ailleurs, rien ne sera entrepris sans votre accord exprès. Lors d‘un premier entretien, il s’agit surtout de faire le point sur votre situation et de peser le pour et le contre d’éventuelles actions à entreprendre. Au final, ce sera à vous de décider si oui ou non vous souhaitez d’autres consultations. Afin de fixer rendez-vous pour un premier entretien, vous pouvez nous joindre par téléphone pendant les heures de bureau ou nous envoyer un courriel à consultation@beges.ch. Nous vous mettrons alors en contact avec l’un/l’une de nos conseillers/ères.

...

J’ai 17 ans et j’aime bien faire la fête. Mes copines trouvent que j’abuse avec les drogues festives. Elles me mettent la pression et m’ont menacée d’aller tout dire à mes parents, si je ne prends pas contact avec vous. Pour moi, ce serait la misère ! Je ne sais pas, des fois je me sens vraiment trop mal après le week-end, alors je décide de moins en prendre, mais à la teuf d’après j’ai de nouveau trop envie de m’éclater. Vous pensez que ça va changer quelque chose si je viens vous trouver ? Est-ce que vous allez le dire à mes parents ?

C’est super que vous ayez décidé de nous contacter ! Vous avez de bonnes copines qui s’inquiètent pour vous et, si j’ai bien compris, il y a des moments où vous-même vous vous posez des questions, où vous vous demandez s’il ne vaudrait pas mieux modifier vos habitudes de consommation. C’est avec plaisir que nous prendrons le temps de faire avec vous le point sur la situation. Nous pouvons vous assurer que nous n’entreprendrons rien sans votre consentement. Vous pouvez nous contacter par téléphone ou par courriel à l’adresse consultation@beges.ch.

...

Mon mari a de nouveau perdu au jeu la presque totalité de nos revenus du mois. Il me promet sans cesse d’arrêter de jouer. Je commence lentement à ne plus croire à ses vaines promesses. Que puis-je faire pour que cela cesse ?

En tant que personne proche, vous vous trouvez dans une situation difficile. D’un côté, vous aimeriez pouvoir faire confiance à votre mari, et de l’autre il vous pousse à bout en continuant à jouer aux jeux d’argent, avec toutes les conséquences que cela entraîne. Les couples et les familles qui vivent cela, comme vous, se sentent souvent très démunis et perdent toute confiance en autrui. Essayez de trouver un moment propice pour parler dans le calme avec votre mari et pour lui dire que vous ne pouvez plus continuer comme ça. Proposez-lui d’aller consulter avec vous un service spécialisé. Si vous avez des questions, vous pouvez également nous joindre en tout temps par téléphone ou par courriel. Vous êtes également la bienvenue chez nous, seule ou avec votre mari, pour un premier entretien. Nous verrons alors quelles sont les possibilités qui s’ouvrent à vous.

...

Comment se déroule un entretien de consultation chez Santé bernoise ?

Nos offres de consultations s’adressent à tous les habitants du canton de Berne et sont en principe gratuites. Elles sont proposées en allemand et en français. De plus, au besoin, nous faisons intervenir un interprète communautaire, afin de faciliter la communication entre personnes de différentes nationalités.

Vous trouverez plus d’informations à ce sujet dans cette vidéo:

...

Une des collaboratrices de mon équipe arrive souvent en retard et il lui arrive de sentir l‘alcool. Quand j’aborde le sujet avec elle, elle cherche des excuses et jure d’améliorer sa conduite.
D’autres collaborateurs m’ont déjà parlé de ce problème, étant donné que je suis leur supérieur hiérarchique. Que dois-je faire ?

La situation que vous décrivez nous est familière, et le fait de chercher des excuses, comme vous le mentionnez, est le plus souvent la toute première réaction d’une/un collègue que l’on confronte à un éventuel problème d’alcool. Gardez à l’esprit qu’on est là en présence d’un comportement inapproprié, lequel engendre généralement chez la personne un fort sentiment de honte. Cela dit, vous avez réagi tout à fait correctement : en tant que supérieur hiérarchique, vous êtes même tenu d’aborder avec vos collaborateurs les éventuelles erreurs commises, ou comportements inadéquats, que vous soupçonnez être imputables à l’alcool. L’important, c’est que vous réfléchissiez avant l’entretien sur le but que vous visez et sur les étapes à venir. Vous pourriez par exemple communiquer à votre employée vos observations et, en parallèle, lui suggérer de s’annoncer spontanément, dans un délai donné, à Santé bernoise pour une consultation. De cette façon, c’est ensemble que vous chercherez une solution. Vous trouverez sur notre site une brochure d’information détaillant nos prestations autour de cette thématique.

...